Le crowdfunding en France en 2019

Baromètre Mazars / Financement Participatif France

 

Selon le dernier baromètre sur le « Crowfunding en France » réalisé par l’association Financement Participatif France (FPF) et Mazars et publié en février 2020, le financement participatif a su trouver sa place dans la chaine de financement des projets.

Différents modes de financement sont utilisés : don avec ou sans récompense, prêt rémunéré ou non, émission d’obligations, minibon, investissement en capital ou en royalties.

 

les chiffres du financement participatif en France en 2020

 

Croissance du financement des entreprises (+ 42 %)

La finance alternative confirme sa bonne santé, avec des projets portés à 64% par des entreprises (+ 42% par rapport à l’exercice 2018). Parmi les projets financés pour les entreprises, les porteurs de projets sont essentiellement issus de TPE, PME et ETI (80,5% soit 775 millions d’euros) – les start-up représentent, quant à elles, 13 % des projets (soit 126 millions d’euros).

 

Bon en avant du financement participatif (+ 56 %)

En l’espace d’un an, le financement participatif, la catégorie phare du baromètre, progresse de 56% et atteint 629 millions d’euros, essentiellement portés par les obligations.

Le secteur économique y est prédominant et représente la grande majorité des fonds collectés en 2019 (576 millions d’euros):

  •  d’abord les secteurs de l’immobilier (57% avec 328,3 millions d’euros),
  • suivi par l’environnement et les énergies renouvelables (16% avec 92,2 millions d’euros),
  • puis les commerces et services (10% avec 57,6 millions d’euros).
  • Le secteur culturel (spectacle vivant, audiovisuel, musique, etc.) rassemble de son côté 32 millions d’euros de fonds collectés.
  • Le secteur social (éducation, humanitaire, etc.) enfin est troisième, avec 21 millions d’euros de fonds collectés sur l’année.

Le financement participatif ne concerne pas qu’une franche « technologique » de l’économie, bien au contraire. L’ancrage territorial est fort, la diversité sectorielle est démontrée.

 

Pour télécharger l’intégralité du communiqué de FPF/Mazars, cliquer ici.